Gaëlle Vignaux (promo 97)

écouter un extrait : Saska


Gaëlle Vignaux

Auteur-Compositeur-Interprète

Gaëlle avec 2 l ...

Voici une fée demeurant au dernier étage d'une barre HLM de la banlieue sud de Paris.
Une Malakoffiote ! Charmant n'est ce pas ? Sa formule ? Rien ne se perd, tout se chante. Sa recette ? Observer le quotidien au quotidien du haut de son mètre 54 (c'est plus confortable d'être petite pour ne pas se faire remarquer). Cueillir les peurs, les bonheurs et les banalités. Faire mijoter chaque ingrédient dans un humour naturel, de la poésie et un peu de gadoue. Remuer à l'aide d'une plume acerbe et fredonner en boucle les vapeurs de mélodies qui vous montent au nez. Servir sur un plateau avec un guitariste côté cour, une violoncelliste côté jardin. Dégustez le tout et si certaines émotions vous restent sur l'estomac, n'oubliez pas que Gaëlle n'est pas une chanteuse engagée mais plutôt un miroir...

Son parcours...
Gaëlle a rencontré son guitariste, Pierrick Durand, au lycée. C'est ensemble qu'ils ont fait connaissance avec la scène dans un groupe de reprises Pop. En 1995, Gaëlle décide de chanter ses propres textes et intègre les Ateliers Chansons de Paris. Elle y fera (entre autres) la rencontre de Gaspard LaNuit qui composera sur ses premiers textes et de Orly Chap pour qui elle fera les choeurs.
A partir de 1998, Gaëlle se produit fréquemment, accompagnée d'un pianiste, dans les lieux "chansons" de Paris et de la banlieue (Le Limonaire, invitée par Jean Lois Beydon, Le Pavillon Picardie, Le Kibélé, Les Uns les Autres, le Bistro Blanc...), en se laissant guider par les rencontres, lesquelles la mèneront de la radio (rencontre avec Patrice Galbot, France Culture), au Théatre (La queue de l'avion s'ennuie de Christian Dente sur les textes et chansons de Pierre Louki) en passant par la télé (La Chance aux Chansons).
La Sacem l'invitera à venir faire la première partie de Louis Bertignac et Jean Favre lui offrira de poser ses valises pendant un mois au Tourtour. A la naissance de son fils, Gaëlle retrouve Pierrick.
Et comme il n'est jamais trop tard pour se faire du bien, Gaëlle se met au violoncelle afin de s'accompagner sur ses morceaux les plus intimistes. Mais elle ne saura toutefois pas se passer de son professeur, Eglantine Chaffin, qui enveloppe de "sa patte" les 10 chansons de son premier album.
Sortie prévue début avril 2005.
En Avril 2004, Gaëlle remporte le premier prix de la ville d'Auray lors du tremplin Not'en bulles, saluée pour ses textes et son humour.


Contact
www.gaellevignaux.com

lilipuck@yahoo.f


fermer la fenêtre OU Sommaire