Claire ELZIERE (promo 97)

Premier album "La vie va si vite"

écouter un extrait : Les sardines


Claire Elzière chante Pierre Louki
Au piano Grégory Veux, également auteur, compositeur, interprète.
A la guitare et au ukulélé, Dominique Cravic, leader des «Primitifs du futur », membre du « Ukulélé club de Paris », musicien d’Henri Salvador.

Claire Elzière est une interprète de choix, de ceux qu’elle ose faire. Elle se démarque par son exigence, envers elle-même, envers son répertoire, et sa capacité à ressortir de leur écrin certains bijoux méconnus de la chanson. Elle les déniche, elle les porte, elle se les approprie et séduit un public unanime et grandissant. Aujourd’hui, elle s’attaque et s’attache à colporter les frasques de Pierre Louki qui lui alloue volontiers le flambeau.

« - Merci. Merci Claire. Chante, chante encore. A t’entendre je rajeunis. » Pierre Louki

Après plusieurs années de pratique d’instruments, Claire se lance dans la chanson vers l'age de 15 ans. En 1997, Claire découvre Pierre Louki au cours d’un spectacle des Ateliers Chanson de Paris (dirigé par Christian Dente). La même année, elle croise la route de Grégory Veux, pianiste brillant. En 1999, le duo se produit toutes les nuits au Festival off de Montauban. Alain Poulanges (journaliste, écrivain) et Jo Masure (directeur du festival Alors…Chante ! ) proposent à Claire de participer à la soirée de clôture dédiée à Juliette Gréco.

Nombreuses premières parties (Alain Souchon, Nilda Fernandez, Allain Leprest, Graeme Allright, François Béranger,…) et retient toutes les attentions… dont celle de Pierre Barouh.

Le premier album de Claire Elzière paraît le 13 janvier 2003 chez Saravah.

Dans le domaine de l'expression populaire, il est en France une tradition et une qualité d'écriture exceptionnelle : sans jouer les historiens, depuis plus de mille ans, bien avant François Villon, des poètes populaires font la peinture du tissu social. Dans ce domaine, les passeurs ont un rôle prépondérant. Les passeurs ?... Je veux dire les interprètes : qu'en serait-il aujourd'hui du rayonnement de Mac Orlan, sans Monique Morelli, de Francis Lemarque ou de Jacques Prévert sans l'attention que leur a prêtée Yves Montand, du terrain offert par Patachou et Catherine Sauvage à Georges Brassens, Jean-Roger Caussimon et Léo Ferré. D'autres poètes populaires existent, certains ont disparu, d'autres n'ont pas la vocation de faire voyager leurs œuvres. D'où l'importance et la nécessité d'une jeune femme, Claire Elzière qui, guidée par le goût du partage, offre un aperçu de la palette émotive d'un auteur exceptionnel, Pierre Louki que Georges Brassens estimait parmi les meilleurs de sa génération si riche. C'est un premier album "vivant" de Claire Elzière dont le talent, la passion et la curiosité annoncent d'autres découvertes de poètes populaires à découvrir ou... À redécouvrir.… Pierre Barouh.


Extraits de presse :

« On est loin des murmures fluets des miss en vogue. Le ton parfaitement posé, est sincère, entier, convaincant. » Ouest France, M.G. « Du talent, il en faut une bonne dose pour passer avec la même mélancolie, de l’humour à l’expression d’une grande tristesse ». Le Perche.

« Des références qui donnent le niveau de qualité auquel elle s’attache. Avec raison car cela lui réussit parfaitement. Cette jeune femme a non seulement de la voix, mais aussi une vraie présence sur scène et surtout une énergie que l’on sent immense. Tous les ingrédients pour réussir et faire partager son talent ». La République du Centre.

Contact
SARAVAH 9 rue des Remorqueurs
44000 NANTES
Tél. : 02 40 47 45 36
editions.saravah@wanadoo.fr


fermer la fenêtre OU Sommaire